• Cette lecture n'est pas entendue aujourd'hui mais elle a été entendue dimanche dernier.

    Ce n'est pas grave, il y a quelque chose à prendre quand-même...

    Pour aller plus loin

    Détails :

     

    Saint Pierre prend ses dispositions pour que le coq ne chante pas (Jésus lui a dit "Avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié Trois fois")

    -Par ce dessin, je veux souligner qu’il n’y a pas de « prédestination ». Ce n’est pas parce que le coq chante que Pierre renie Jésus. Ce n’est pas parce que Jésus donne la bouchée à Judas que satan entre en lui. Le diable n’est pas dans la bouchée, il est dans le cœur de Judas qui a déjà décidé d’accomplir son forfait. Jésus ne considère pas Judas comme son ennemi, il lui tend des perches (d’ailleurs, quand judas le livre, Jésus l’appelle toujours « mon ami » et il le pense vraiment)

    -Jésus dit "ceci est mon corps livré POUR vous". Il aurait pu dire "livré PAR vous", mais il en garde l'initiative. Il donne sa vie activement, et non passivement.

    -Questions

    -C’est plus facile d’accuser le « destin », les choses, les personnes et essayer de s’en débarrasser, que de regarder en face sa responsabilité vis-à-vis du mal, du péché.

    -Ce n’est pas en assommant le coq que mon cœur va changer.

    -Quels sont les coqs que je veux assommer ? Quelles sont les personnes que je veux accuser pour me dédouaner de mon péché ? de ma responsabilité ?

     

     

    source :http://lapinbleu.over-blog.net/