• Lettre Petite Cordée 2

     

      Les 5 sens, tu connais, non ?! Le goût, le toucher, l'ouïe, la vue, l'odorat. Sais-tu seulement que le Seigneur s'en sert pour te plonger de plus en plus en profondeur dans son amour, pour te faire faire des pas de plus en plus grand dans le dépouillement ? Je m'explique...

    Imagines que tu perdes l'ouïe... tu te raccroches alors au reste : la vue, le toucher... combien de fois n'as-tu pas dit : "je n'entends plus le Seigneur me parler, je ne sais pas ce qu'il veut de moi ?" Et si tu parlais trop quand tu priais, et que le Seigneur désire te retirer cette ouïe (dans la prière) pour que tu puisses l'écouter différemment, pour entrer dans une nouvelle manière de le connaître. Raccroches-toi donc à la vue : peut-être est-ce là que le Seigneur t'attend, qu'Il veut te donner à Le contempler, et même à Le toucher... Tu rentres dans une nouvelle manière de Le connaître et de L'aimer.

    Oui, mais ce n'est pas tout. Voilà que le Seigneur, parce qu'Il t'aime, te retire aussi la vue. Tu ne vois plus où Il veut te mener, quel chemin choisir, quelle décision prendre, où aller... Dans ce cas, là encore, tu as sans doute un pas à faire dans la fois. Apprends à toucher, à sentir aussi... peut-être même à te laisser toucher et saisir par Jésus, par son Amour, par sa Joie, par son Esprit, par sa Paix...

    Maintenant (ou après avoir lu ce mail), fermes les yeux, mets des boules "quies"... tu fais comment pour sortir de ta chambre ? Tu tends les bras pour trouver la poignée de la porte, et ce naturellement...

    Là aussi, dans la foi, parce que parfois tu stagnes et que la nouveauté te fait peur, apprends à te donner de nouveaux repères, une autre manière d'avancer, en tâtonnant, certes, mais tu découvriras qu'en butant sur telle ou telle chose en route, dont tu avais parfois oublié même l'existence, cela peut devenir un point de repère pour avancer jusqu'à Jésus. Je pense au péché, celui dans lequel tu retombes sans cesse, tellement qu'il est devenu une seconde nature, et que tu l'oublies petit à petit... en fait, en butant tout à coup dessus à nouveau, ça peut faire un déclic en toi ("c'est vrai, il est là depuis des mois et je ne m'en rendais même plus compte..."). Il devient non plus un obstacle infranchissable, mais parce que tu l'as bien mis en évidence, tu peux... faire un pas de côté et le contourner, maintenant que tu sais où il est !!!