• Neuf jours avec Louis et Zélie Martin -4

     

    4ème jour : LES ENFANTS

    Prions pour nos enfants, nos filleuls, les enfants que nous croisons. Apprenons à les aimer de plus en plus d’un cœur large et généreux. Vivons dans le respect et l’exigence de l’Amour vrai en Dieu et par Dieu.

    Fidèle à son principe, notre Mère n’avait pas peur des maternités. Comme une femme de la région venait d’avoir trois enfants, elle dit : « Oh ! L’heureuse mère ! Si j’avais seulement deux jumeaux ! Mais, je ne connaîtrai jamais ce bonheur ! » « J’aime les enfants à la folie. » - « C’est un travail si doux, de s’occuper des petits enfants ! »(Céline)

    « Si vous en avez autant que moi, cela exigera beaucoup d’abnégation et le désir d’enrichir le Ciel de nouveaux élus. » (à son frère, le 8 février 1870)

    « A bientôt le plaisir intime de la famille, c’est cette beauté-là qui nous rapproche davantage… Je vous embrasse toutes les cinq de tout mon cœur. Votre père qui vous aime. (Louis à Marie le 6 octobre 1885)

    « Je suis allée voir, il y a quinze jours, celle qui est en nourrice ; je ne me souviens pas d’avoir jamais éprouvé un saisissement de bonheur tel qu’au moment où je l’ai prise dans mes bras, et où elle m’a souri si gracieusement que je croyais voir un ange ; enfin, c’est inexprimable pour moi. Je crois que l’on n’a pas vu encore et qu’on ne verra jamais une petite fille aussi charmante. Ma petite Hélène ! Quand donc aurai-je le bonheur de la posséder entièrement ? Je ne puis me figurer que j’ai l’honneur d’être la Mère d’une créature aussi délicieuse… » (Zélie à son frère Isidore le 23 avril 1865)

    Seigneur, dans ton si grand Amour, tu as demandé à l’homme de croître et de se multiplier. Tu lui permets d’être co-créateur en donnant la vie. Nous te remercions pour le don de notre vie, de notre naissance et pour ceux qui nous ont donné la vie. Nous te demandons de bénir nos parents et tous ceux qui nous ont aidés à révéler ton image de Père. Nous te prions pour ceux qui n’arrivent pas à avoir d’enfant, ceux qui ne désirent pas leur enfant ou ceux qui sont dans l’angoisse devant un possible handicap. Louis et Zélie, apprenez-nous à aimer la vie et les enfants, priez pour ceux qui n’arrivent pas à avoir un enfant.

     

    Louis et Zélie Martin, vous qui dans votre vie de couple et de parents, avez donné le témoignage d’une vie chrétienne exemplaire, par l’exercice de votre devoir d’état et la pratique des vertus évangéliques, nous nous tournons vers vous aujourd’hui. Que l’exemple de votre confiance inébranlable en Dieu et de votre abandon constant à sa volonté, à travers les joies mais aussi les épreuves, les deuils et les souffrances dont votre vie a été jalonnée, nous encourage à persévérer dans nos difficultés quotidiennes et à demeurer dans la joie et l’espérance chrétiennes.

    Intercédez pour nous auprès du Père pour que nous obtenions les grâces dont nous avons tant besoin aujourd’hui dans notre vie terrestre et que nous parvenions comme vous à la béatitude éternelle.  Amen.

     

    On dira ensuite une dizaine de chapelet suivie de la triple invocation : Bienheureux Louis et Zélie Martin, intercédez pour nous.