• Neuf jours avec Louis et Zélie Martin -5

     

    5ème jour : SERVIR LES PAUVRES

    Prions pour recevoir la grâce d’accueillir nos fragilités, de les chérir, de les aimer car elles sont le lieu où Jésus vient nous rejoindre et s’y déployer. Jésus doux et humble de cœur, rends nos cœurs semblables au tien.

    Nous étions en promenade à la campagne, quand, aux bords de la ville, mon Père entra dans une maison, inconnue de nous, mais qui lui paraissait familière. Je le vis donner une somme d’argent à une femme, mère de famille, qui s’y trouvait seule avec ses enfants. Très surprise, je lui dis : « Papa, tu la connais donc cette personne-là ? »  « Oui, me répondit-il, c’est une malheureuse que son mari abandonne, par périodes, et que j’ai pris l’habitude de secourir. »

    Etait-ce l’un de ses foyers indigents, visités par la Conférence de St-Vincent de Paul, dont mon Père était l’un des plus fervents zélateurs ? Je l’ignore, mais ce trait m’en fit présager beaucoup d’autres semblables. (Sr Geneviève de la Ste Face, Céline)

    « Pour Zélie, tout était toujours assez bon, mais pour les autres, ce n’était pas la même chose. Combien de fois j’ai été chez des familles pauvres avec des pot-au-feu, des bouteilles de vin et des pièces de quarante sous, et personne ne le savait que nous deux. » (Louise Marais, ancienne servante des Martin dans une lettre à Mère Agnès 1923)

    C’est surtout à ses enfants qu’elle apprenait à faire l’aumône aux malheureux et à les respecter. J’en ai vu fréquemment, à la maison, auxquels étaient prodigués nourriture et vêtements ; notre Mère avait les larmes aux yeux d’entendre le récit de leur misère.

    A la première Communion de Léonie, elle voulut habiller de blanc une communiante pauvre et la faire participer, à la place d’honneur, au dîner de la famille. (Céline)

    Seigneur tu t’es incarné et as visité ton peuple en te faisant le plus pauvre : dans la crèche, dans ta fuite en Egypte, dans ta vie cachée, dans ta vie publique de nomade et dans ta mort sur la croix. Nous t’offrons toutes nos peurs de manquer, nos fausses sécurités, nos attachements à l’argent et aux choses matérielles. Donne-nous le courage d’affronter nos fragilités et nos péchés pour te les offrir et que tu nous en délivres. Aide-nous à avoir un cœur de pauvre selon l’Esprit. Louis et Zélie, nous prions avec vous pour les prisonniers, les bandits, les voleurs, les violeurs et les pédophiles.

     

    Louis et Zélie Martin, vous qui dans votre vie de couple et de parents, avez donné le témoignage d’une vie chrétienne exemplaire, par l’exercice de votre devoir d’état et la pratique des vertus évangéliques, nous nous tournons vers vous aujourd’hui. Que l’exemple de votre confiance inébranlable en Dieu et de votre abandon constant à sa volonté, à travers les joies mais aussi les épreuves, les deuils et les souffrances dont votre vie a été jalonnée, nous encourage à persévérer dans nos difficultés quotidiennes et à demeurer dans la joie et l’espérance chrétiennes.

    Intercédez pour nous auprès du Père pour que nous obtenions les grâces dont nous avons tant besoin aujourd’hui dans notre vie terrestre et que nous parvenions comme vous à la béatitude éternelle.  Amen.

     

    On dira ensuite une dizaine de chapelet suivie de la triple invocation : Bienheureux Louis et Zélie Martin, intercédez pour nous.