• Neuf jours avec Louis et Zélie Martin -7

     

    7ème jour : ABANDON A LA PROVIDENCE

    Prions pour grandir dans un esprit de confiance et d’abandon, sûrs que le Seigneur tirera toute chose en ses desseins.

    On a fait tout ce que l’on devait faire, laissons le reste entre les mains de la Providence.

    (Zélie à sa Belle Sœur le 5 janvier 1877)

    Ils étaient allés à Calais, puis à Douvres, attendre le bateau qui ramenait le religieux du Canada. Mais ni bateau, ni religieux ! Marie se plaignit amèrement de sa déception. Il lui dit avec douceur : « il ne faut pas murmurer, ma Marie. Le bon Dieu a jugé que tu avais besoin de cette épreuve, et moi je m’estime heureux de lui avoir servi d’instrument en faisant avec toi ce voyage. (Céline)

    Le mieux est de remettre toutes choses entre les mains du bon Dieu et d’attendre les évènements dans le calme et l’abandon à sa volonté. C’set ce que je vais m’efforcer de faire. (Zélie à sa belle-sœur le 28 février 1869)

    Quand je pense à ce que le bon Dieu, en qui j’ai mis toute ma confiance et entre les mains de qui j’ai remis le soin de mes affaires, a fait pour moi et pour mon mari, je ne puis douter que sa divine Providence ne veille avec un soin particulier sur ses enfants. (Zélie à Isidore, son frère le 1° janvier 1863)

    Seigneur, tu nous as dit de ne pas craindre pour notre nourriture et nos vêtements. Tu es Dieu et tu fais concourir toutes choses pour notre bien, même celles qui n’étaient pas dans ta volonté.

    Apprends-nous à accueillir tout évènement comme venant de toi, comme une occasion de voir selon ton regard et ta sagesse. Fais-nous entrer dans cette souplesse et disponibilité à diminuer pour que tu puisses grandir. Avec l’intercession de Louis et Zélie, nous te prions pour les chefs d’Etats et les responsables politiques.

     

    Louis et Zélie Martin, vous qui dans votre vie de couple et de parents, avez donné le témoignage d’une vie chrétienne exemplaire, par l’exercice de votre devoir d’état et la pratique des vertus évangéliques, nous nous tournons vers vous aujourd’hui. Que l’exemple de votre confiance inébranlable en Dieu et de votre abandon constant à sa volonté, à travers les joies mais aussi les épreuves, les deuils et les souffrances dont votre vie a été jalonnée, nous encourage à persévérer dans nos difficultés quotidiennes et à demeurer dans la joie et l’espérance chrétiennes.

    Intercédez pour nous auprès du Père pour que nous obtenions les grâces dont nous avons tant besoin aujourd’hui dans notre vie terrestre et que nous parvenions comme vous à la béatitude éternelle.  Amen.

     

    On dira ensuite une dizaine de chapelet suivie de la triple invocation : Bienheureux Louis et Zélie Martin, intercédez pour nous.